espaceur

Historique du CREPS

 1941 : L’État français, par la loi du 21 mars 1941 créé les CREGS (Centres Régionaux d’éducation générale et sportive – appellation d’origine) destinés à former les Cadres du commissariat général à l’Éducation Générale et aux Sports.

Très rapidement transformé en Centre d’Éducation physique et sportive, le CREPS de Reims, rattaché alors à l’académie de Paris, voit son premier Directeur, Monsieur CHALITOV, nommé le 25 juin 1941.

L’Établissement s’installe au 8 rue de Sillery dans des bâtiments industriels existants – immeuble et terrains couvrent une superficie de 0,8 hectare – Instituteurs et cadres sportifs le fréquentent.

 1943-44 : Pendant cette période, l’armée allemande occupe partiellement les locaux.

 1944-46 : Les forces alliées à leur tour s’installent dans l’établissement rejetant les formations vers des hôtels particuliers voisins.

 1946 : Le CREPS est rattaché à l’Académie de Lille.

 1956 : Début de la Formation des élèves professeurs d’EPS.

 1961 : Maurice HERZOG, secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports, en visite rue de Sillery, prend l’engagement de faire édifier un nouvel établissement.

 1962 : Le CREPS de Reims passe de l’Académie de Lille à l’Académie de Reims nouvellement créée sous l’autorité de Monsieur SEGUILLON, Recteur.

 1965 : Le CREPS est reconnu d’utilité publique (décret du 4 décembre 1965).

 1974 : Un projet de construction d’un établissement neuf se concrétise après de longues et difficiles tractations.

 1981 : En octobre de cette année, le CREPS quitte définitivement la rue de Sillery pour s’installer dans ses locaux neufs route de Bezannes.

Pendant toute la période allant de 1946 à 1980, la vocation du CREPS sera pour l’essentiel d’assurer la formation d’enseignants d’EPS. Approximativement 600 maîtres d’EPS sortiront de REIMS qui verra également se succéder 13 promotions de professeurs d’EPS (de 1956 à 1980) soit environ 400 élèves professeurs – Le régime était celui de l’internat.

Les installations extrêmement vétustes, délabrées et largement insuffisantes quant à la capacité d’accueil, n’autorisaient que peu l’implantation des stages sportifs et d’Éducation Populaire.

 1982 : Après le transfert à l’université de la formation des enseignants en éducation physique, le CREPS se voit confier de nouvelles missions dans le domaine du sport de haut niveau, de la formation aux métiers de l’animation. Sa vocation d’accueil de stages est amplifiée.

 1985 : Implantation des filières d’accès au sport de haut niveau CPEF-CRE (Centre Permanent d’Entraînement et de Formation – Centre Régional d’Entraînement).

 1986 : Début du fonctionnement du Centre Public Régional de Préparation au DEFA (Diplôme d’État relatif aux Fonctions d’Animation).

 1989 : Accueil de l'Agrégation interne d'EPS. Jusqu'en 2007 le CREPS héberge 20 promotions de ce concours.
 
 2000 : Après les courts de tennis extérieurs, puis la halle de 4 courts couverts, le CREPS est doté d'une halle d'athlétisme couverte baptisée Jean POCZOBUT.

 2001 : Accueil de l'admissibilité du concours national du Professorat de sport. A cette correction des écrits s'ajoutent à partir de 2007 les épreuves orales d'admission.

 2009 : Après le terrain synthétique éclairé et les ateliers d'athlétisme en 2007, un complexe dojo-escrime vient compléter le patrimoine du CREPS.

 2010 : Rénovation complète de l'hébergement.

 2011 : Création d’une piste finlandaise : Piste en copeaux de bois composée de 2 boucles : une de 900 m et une autre de 500 m. L’ensemble du parcours représente 1400 m. Le parcours est étalé sur toute la surface du parc du CREPS.
 
 2015 : Rénovation de 3 terrains de tennis extérieurs en résine.

En prévision dans les deux ou trois années à venir :

-    La création d’un espace de balnéothérapie
-    la transformation du terrain stabilisé en terrain de football synthétique
-    la rénovation du gymnase B
-    la rénovation des 3 derniers courts de tennis extérieurs
-    la réalisation de nombreux aménagements contenus dans l’Agenda Ad’AP (accessibilité aux personnes à mobilité réduite)



espaceur